Haunst Me
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.



 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment : -39%
Nike Vista Lite SE – chaussure pour femme
Voir le deal
73 €

Partagez | 
 

 Première rencontre avec une surprise (Alicia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gabriel Saul McGregor
ADMIN
    DEMON(E) LEGAL(E)

Gabriel Saul McGregor

✢ MESSAGES : 241
✢ ENERGIE : 466
✢ LOCALISATION : Dans ton esprit
✢ TON JOB : Avocat
✢ HUMEUR : Sanglante

✢ OUVRE MOI TON ÂME
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Dis moi tes secrets mon enfant:
Armes && Pouvoirs:

Première rencontre avec une surprise (Alicia) Empty
MessageSujet: Première rencontre avec une surprise (Alicia)   Première rencontre avec une surprise (Alicia) Icon_minitimeMer 20 Avr - 16:44

Gabriel avait demandé à sa secrétaire, une jeune femme serviable et soumise, de lui trouver une artiste peintre, mais très particulière car il voulait faire une œuvre qui était inspiré des pensées de celui-ci et de Saul, un mélange assez étrange comme glauque. Très vite la serviable servante trouva une certaine Alicia, une jeune femme muette qui, d'après la secrétaire, avait un talent exceptionnelle. Bien sur cette petite idiote de secrétaire avait oublié de mentionner le coté démon, mais bon c'était un détail, ce qui intéressa Saul était le coté muette, se disant en lui-même que pour qu'Alicia puisse réussir cette toile, elle devait de son coté connaitre une forme de vice bien particulière, donc qu'il faudrait lui faire subir et ce qu'il y a de bien avec une muette, bah ça ne crie pas… Quand il sera la vérité sur celle-ci, waow, il va tomber de haut et ses plans seraient surement modifiés.

Bref, pour rencontrer cet artiste il prit réservation dans un grand restaurant, venant demandé à Maitre d'hôtel de veiller à ce qu'ils aient une table discrète avec un service impeccable, jouant justement de la grandeur de sa profession pour se montrer convaincant. Le choix du restaurant était une habitude, un peu comme une mise en scène théâtral, jouer la carte de l'impressionnant en invitant à quelque chose d'officiel pour faire connaissance avec la personne qui travaillerait en quelque sorte pour lui avant de valider une demande ou une commande car malgré tout, faire appel à une artiste demande quelque chose de particulier, une forme d'harmonie, d'empathie, car si on n'apprécie pas un artiste ou que celui-ci vous apprécie pas, comment pourrait il créer une œuvre qui correspondrait au désir du client?

Gabriel comme Saul bien entendu, se rendirent sur place, bien en avance vu qu'il adorait connaitre parfaitement les lieux ou il serait, surveiller pour ne point voir quelqu'un espionner ou écouter, une forme de paranoïa ou de prudence liée à ce qu'il fait lui-même, espionner, et il vint à la rencontre du maitre d'hôtel qui confirma que la jeune femme invitée n'était point encore arrivé, du coup il alla s'installer à la table réservée, vêtu d'un costume assez chique tout en restant décontracté pour éviter de faire peur à la personne qu'il rencontrerait. Un costume d'un gris anthracite qui lui allait à merveille avec des chaussures en cuir et une chemise blanche dont les trois premiers boutons étaient ouverts.

Il scruta l'intérieur de ce restaurant, chaque table, chaque personne et se montra comme rassuré de voir aucun être suspect ou qui aurait une position dérangeante en ce lieu car même si l'Alicia en question serait des plus muettes, lui ne le serait point et il tenait malgré tout à ce que tout ce qui allait se dire ici reste dans la confidence. C'est alors qu'il entendit des pas arriver et qu'il se redressa, tournant son intention vers la jeune femme, au passage ravissante, qui s'approcha de lui et d'un geste un peu habituel il tendit la main vers celle-ci, la regardant droit dans les yeux un bref instant, comme si quelque chose venait attirer son intention, tout en se présentant dans un nom entier qu'il ne devait point cacher ici car le faite qu'il soit possédé par un démon avait son importance pour l'œuvre.


- Gabriel Saul Mcgregor, je suis ravi de vous voir…


_________________
Première rencontre avec une surprise (Alicia) 96084035
Revenir en haut Aller en bas
Alicia S. Corvington
    DEMON(E) LEGAL(E)

Alicia S. Corvington

✢ MESSAGES : 121
✢ ENERGIE : 215
✢ TON AGE : 29
✢ TON JOB : Artiste peintre / Photographe
✢ HUMEUR : Changeante

✢ OUVRE MOI TON ÂME
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Dis moi tes secrets mon enfant:
Armes && Pouvoirs:

Première rencontre avec une surprise (Alicia) Empty
MessageSujet: Re: Première rencontre avec une surprise (Alicia)   Première rencontre avec une surprise (Alicia) Icon_minitimeJeu 21 Avr - 3:20

On lui aurait dit qu'elle serait invitée, un jour, dans un restaurant chicos de Philadelphie par une superstar des tribunaux flanquée d'une belle gueule, notre petite anglaise aux cheveux rubis ne l'aurait pas cru.
D'abord il y avait eu la visite de cette personne un peu guindée, qui disait faire une course au service de Me McGregor, un nom qui lui avait fait hausser un sourcil car elle aurait encore bien voulu qu'on oublie le « maître » et qu'on lui parle d'un quelconque écossais lambda, ça restait du domaine du possible, mais alors qu'on vienne la voir pour la rencarder sur les aspirations au mécénat d'un jeune loup du plaidoyer en robe noire... Toujours était-il qu'elle s'était entendue dire, ensuite, que ce brave monsieur désirait s'entretenir avec elle de quelques détails afin de pouvoir parler affaires, semblait-il, ce qui lui paraissait honnête de la part de quelqu'un d'aussi manifestement étranger, de par sa profession pragmatique, aux fantaisies d'un esprit d'artiste.

D'un autre côté, si on lui avait dit qu'à l'âge de dix-neuf ans elle serait
effectivement possédée par une entité démoniaque, avec laquelle elle cohabiterait, chose déjà surprenante en elle-même, de la plus harmonieuse des manières, elle ne l'aurait pas cru non plus. Alors, quitte à papillonner d'une expérience improbable à l'autre, autant faire comme si tout cela était parfaitement normal.
Ce fut sans trop d'hésitation qu'elle accepta le rendez-vous qui lui fut fixé lors de sa brève entrevue avec la jeune femme qui était venue lui proposer ce fameux dîner bourgeois, le téléphone greffé à son oreille gauche et un stylo vissé dans la main droite. En la regardant partir, Alicia n'avait pu s'empêcher de lever les yeux au ciel avec incrédulité.

La soirée se présentait bien jusqu'à ce qu'elle se plante pendant une bonne dizaine de minutes devant sa penderie, comme toute jeune femme dotée d'un minimum de sens esthétique qui se respecte. Seulement voilà, Ally n'était pas du genre à aimer se pomponner pendant des heures et le peu qu'elle faisait, il fallait que ce soit vite fait bien fait. Ni une ni deux, elle pensa « classe », la voix familière de Shemhazai lui répondit « robe », et elle le laissa ensuite prendre le contrôle afin qu'il choisisse pour elle. L'avis du démon s'arrêta sur une petite robe de velours noir fort courte et largement décolletée, qui aurait facilement pu passer pour une nuisette de loin si elle n'avait pas été lacée de cuir sur les côtés, et qu'Ally n'avait portée qu'une fois, lors d'une sympathique soirée où le moins qu'on puisse dire était qu'elle n'en avait pas eu besoin longtemps.
Une fois vêtue, elle enfila à ses pieds nus des talons hauts à bride noire qu'elle ne mettait jamais, mais qui ne l'empêcheraient pas de marcher élégamment : elle avait l'habitude des échasses. Un peu de maquillage autour des yeux, rouge et noir, bien entendu, pour souligner un peu l'ambre de ses iris, mais rien de surfait. Elle ne s'attendait pas vraiment à aller plus loin que le bavardage ce soir-là, et ne pouvait s'attendre à se tromper : les penchants lubriques de l'avocat n'étaient pas nécessairement connus du public pour le moins lointain dont elle faisait partie, elle qui ne s'intéressait pas vraiment à l'actualité et avait encore moins de raisons de le faire du fait de son absence totale de contacts à Philadelphie. De toute façon, elle n'avait jamais été une commère, et ne le deviendrait pas maintenant.

Un dernier coup d'œil dans la psyché, elle opta finalement pour une coiffure simplement relevée en une sorte de chignon d'où s'échappait un panache de mèches au rouge flamboyant, donnant un côté faussement négligé à l'ensemble.
Pas de veste, il faisait toujours bon le soir depuis quelques temps déjà. En revanche, un carré de soie noire autour de son cou ne serait pas de trop. Elle sourit de se voir ainsi apprêtée. Fallait-il qu'elle se conforme à une certaine version des manières à adopter en société pour en faire autant, elle qui se plaisait davantage dans un tout autre style...

Faut imaginer sans les bottes, donc, et sans les rajouts... x) :
 

Elle attrapa ses clés et son sac en cuir noir où traînait un calepin et un stylo, ses seuls moyens d'expression permettant à celui qu'elle abritait de demeurer dans l'ombre, ceux qu'elle avait tant utilisé qu'elle avait acquis une vélocité et une précision dans le geste forcément troublantes – et qui rendaient son trait d'autant plus ravageur lorsqu'elle dessinait. Il n'était pas difficile de songer qu'elle pourrait même tuer avec ce même stylo, même sans le support de la force du démon qui l'habitait.
Fermant la porte de son appartement, elle sortit enfin, parfaitement dans les temps.

Lorsqu'elle arriva au restaurant elle se sentit relativement mal à l'aise, ce qui était aussi le cas de Shemhazai. Bien que le déchu soit plein de confiance en lui, il n'aimait guère s'exposer au milieu de gens susceptibles de le reconnaître pour ce qu'il était réellement, préférant observer tranquillement la façon dont le monde évoluait autour de lui. Quant à Ally, elle n'était tout simplement pas du même monde que les couples qui se tenaient à l'entrée et se faisaient des salamalecs interminables, alors que les portiers officiaient sans broncher, obligés qu'ils étaient de les écouter glousser et baver autant de conneries plus ronflantes les unes que les autres.
Mais bon. La vie était ainsi faite.

Elle entra et, absolument pas accommodée à l'usage, se présenta au guichet d'entrée où, sortant de son sac un morceau de papier où était écrit le nom de celui qui l'avait invitée, elle demanda où elle devait se diriger en le montrant simplement avec le sourire. Le guichetier lui indiqua aimablement une table isolée dans un coin vaguement reculé où elle distinguait à peine une forme sombre qui, pourtant, lui donnait déjà une drôle d'impression, très diffuse et mal définie. Le remerciant d'un signe de tête, elle laissa le membre du personnel faire son travail auprès des autres clients, et se dirigea vers la table où l'attendait déjà l'avocat. Un rapide coup d'œil à sa montre : elle avait deux ou trois minutes d'avance sur l'heure prévue. Avait-il si peu l'habitude de donner rendez-vous à la gente féminine qu'il en oubliait les interminables demi-heures pendant lesquelles elles se font habituellement désirer ? Après tout, pourquoi pas...

À son approche, la réaction du beau brun ne se fit pas attendre, elle. Aussitôt il se redressa pour l'accueillir d'une poignée de main franche à laquelle elle répondit avec un soupçon de gêne, car quelque chose venait de capter l'attention de Shemhazai qui, du même coup, avait repris un contrôle total sur elle.

C'est alors qu'il égraina son nom entier, ne laissant plus de place au doute.
Le démon ne sut comment réagir sur le coup, mais s'il avait perçu le regard de Saul à travers celui de l'avocat, nul doute que la réciproque était vraie.


« Saul... » entonna une voix masculine, mais d'une douceur et d'une légèreté peu communes chez les démons.

La voix, pourtant, ne provenait de nulle part. Le visage d'Alicia se fendit seulement d'un sourire surpris et un rien malicieux, tandis que dans ses prunelles luisait un éclat rieur.


« Quel étrange hasard, de te retrouver ici, et en si... plaisante compagnie », poursuivit la voix intérieure de Shemhazai, alors que le regard d'Alicia décrivait un mouvement bref, mais remarquable, le long de la silhouette de Gabriel, sur le silence appréciateur ayant ponctué ses mots.
Revenir en haut Aller en bas
Gabriel Saul McGregor
ADMIN
    DEMON(E) LEGAL(E)

Gabriel Saul McGregor

✢ MESSAGES : 241
✢ ENERGIE : 466
✢ LOCALISATION : Dans ton esprit
✢ TON JOB : Avocat
✢ HUMEUR : Sanglante

✢ OUVRE MOI TON ÂME
Mes amis, mes amours, mes emmerdes:
Dis moi tes secrets mon enfant:
Armes && Pouvoirs:

Première rencontre avec une surprise (Alicia) Empty
MessageSujet: Re: Première rencontre avec une surprise (Alicia)   Première rencontre avec une surprise (Alicia) Icon_minitimeJeu 21 Avr - 20:54

Ce regard, ce quelque chose de si particulier dans les yeux… Il n'avait jamais vu Alicia, mais pourtant il connaissait cette présence, il en était persuadé, se rendant bien compte que cette Damoiselle n'était pas venue seule, un détail quelque part mais surtout un détail qui pourrait la rendre plus "efficace" pour sa commande, mais aussi plus intéressant à l'avenir. Lui qui était déjà surpris de voir une femme à l'heure… Oui en dessous de dix minutes de retard, c'est à l'heure, voir en avance… Mais alors la, la surprise n'en fut que plus grande, surtout au moment ou il entendit cette sorte de voix, une voix qui effleura son esprit, la voix d'un homme mais surtout une voix qui n'a rien du démon lambda. Non, il y avait une brume de douceur dans cette voix qui la rendait unique, car les démons sont peut être des esprits malins et manipulateurs, mais rares sont ceux ou l'intonation de leur voix est emplie d'une harmonie laissant comprendre que cette personne a été touchée par les plus resplendissantes grandeurs de l'existence. Un Ange… Mais pas n'importe quel ange, un ange déchu, dont la damnation a fait de lui un démon, un être vivant dans la corruption et les ténèbres, ceux même si il était toujours persuadé que ce "démon" face à lui n'avait rien avoir avec un persécuteur mais gardait un coté entre deux, d'ailleurs est il seulement possible de faire d'un Ange un être totalement odieux? En dehors du Patron? Bonne question, et Saul c'était toujours dit qu'il verrait un jour cela avec l'entité qui se trouvait dans ce corps, la juste devant lui.

- Shemhazai… Je ne te savais point sur terre.


Saul répondit par l'esprit, sans laisser Gabriel intervenir, car même si cet hôte avait désiré Saul, l'avait appelé et le rendait légal, il s'effaçait petit à petit, perdu dans le chagrin d'avoir été en quelque sorte responsable de la mort de sa propre femme et de l'enfant qu'elle portait. Bien sur Saul avait tenu un accord, étouffé la souffrance, la faire disparaitre, mais tout ce qui restait de l'hôte étaient ses vices, ses mauvais penchant, et finalement l'humanité de Gabriel finirait bien par totalement s'évaporer, en attendant quand il était présent, il ne lui donnait que très peu de liberté et ici d'ailleurs il en donna aucune car le sujet était devenu bien plus passionnant qu'une toile unique. Il fit un geste léger, un geste en toute sérénité pour inviter cette femme et la présence en elle à s'installer, prendre place à cette table pour venir partager donc ce repas et cette conversation qui allait surement prendre une tournure bien moins professionnelle que prévue. Quand cette entité assez unique en son genre vint le flatter sur le véhicule que Saul utilisait, ce fut un petit sourire en coin qui naquit, reconnaissant bien la cet Ange qui avait abandonné bien des vertus.

- Rien n'est réellement du Hasard, c'est surement que nous devions nous recroiser. Et merci, il faut dire que tu as toujours eut bon goût.

Malgré les apparences et le coté très peu modeste de Saul, il parlait bien ici d'un compliment envers l'hôte de Shemhazai, une jeune femme à la chevelure flamboyante, ou le dessin de son corps est comme l'œuvre d'un artiste inspiré, et le visage, ce visage a un coté nymphe qu'il ne peut ignorer. Il avait choisit une femme ravissante, mais en plus une artiste, ce qui ne l'étonna point. Après ces quelques échanges il vint s'assoir à la place qu'il avait avant l'arrivé d'Alicia, attendant maintenant que le garçon apporte le champagne et la carte des menus, même si il savait que cela serait un repas qui n'allait sustenter que les hôtes.

- Bien, avant que vous passiez à une conversation qui me dépasse, j'aimerai quand même rappeler le but de cette petite réunion.

Halala, voila Gabriel, un humain digne de Saul quelque part, qui n'a pas froid aux yeux, qui sait être direct, mais qui comme lui sait se montrer violent, que ce soit dans les gestes ou dans les mots, et la le peu qui restait de l'hôte poussa une sorte de petit cri en lui pour réussir à lâcher cette phrase, rappelant à Saul qu'il devrait vraiment penser à achever ce qui reste de cet humain pour prendre le dessus définitivement. Oui ils s'entendent souvent bien dans bien des choses, mais Saul n'aime pas partager, alors bon une fois débarrassé de lui, il en sera que plus heureux. Alors voulant un peu clôturer ce passage de la commande et ainsi un peu faire taire ce véhicule bien insignifiant, il vint exprimer à son interlocuteur les raisons de ce rendez-vous, enfin les raisons de base.

- Comme tu vois, nous sommes en quête d'une œuvre un peu particulière, un mélange harmonieux de sombre, voir terrifiant, mais tout cela camouflé dans une image d'une douceur imprenable…


Il voulait pas juste un portrait, il voulait une toile qui au premier regard passerait pour une œuvre raffiné mettant en avant le coté le plus suave de cet homme, mais qui pour un œil pervers, corrompu, sombre ou professionnel cette toile dévoilerait des aspects qui feraient froids dans le dos, en faite ces aspects devraient toujours faire froid dans le dos, mais sans que l'œil humain arrive à comprendre pourquoi. Et il était sur d'une chose, si Alicia ne serait point capable de comprendre ou de produire cela, Shemhazai lui serait plus que qualifié.


(désolé nul à coté de toi)

_________________
Première rencontre avec une surprise (Alicia) 96084035
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Première rencontre avec une surprise (Alicia) Empty
MessageSujet: Re: Première rencontre avec une surprise (Alicia)   Première rencontre avec une surprise (Alicia) Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Première rencontre avec une surprise (Alicia)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Haunst Me :: ✢Philadelphie :: Le quartier universitaire :: Les restaurants-
Sauter vers: